Close
Choisissez votre langue
Do you know that we are indexing all major social networks in 187 languages

Rapport tendances des réseaux sociaux 2023

Des insights au passage à l'action : comment séduire les consommateurs volatiles autrement

Image de couverture du rapport Talkwalker sur les tendances des réseaux sociaux en 2023, dont le titre est comment séduire les consommateurs volatiles autrement
Femme assise sur une forme rose sur laquelle est écrit social media trends

Ces dernières années ont été difficiles.

Nous avons fait face à une pandémie, à des confinements, à des problèmes dans la chaîne d'approvisionnement et aujourd'hui à une crise du coût de la vie.

Les consommateurs sont également plus volatiles que jamais. Moins patients, plus exigeants, moins constants. Jusqu'alors, les marques ont eu du mal à suivre cette évolution.

L'année 2023 bouleversera le cours des choses. L'objectif : vous rapprocher de vos consommateurs et faire en sorte que ces perturbations deviennent un atout pour votre marque. Notre rapport sur les tendances des réseaux sociaux rassemble les tendances incontournables à mettre en œuvre en 2023, afin de créer une connexion avec vos consommateurs.

Rapport Social Media Trends

Cette année, nous nous sommes associés à Khoros, la plateforme numérique d'engagement client primée, pour fournir des insights sur les tendances 2023, et sur les actions à mettre en œuvre dès aujourd'hui. Dans ce rapport:

Des insights consommateurs qui expliquent pourquoi ces tendances joueront un rôle important en 2023.

La contribution d'experts du monde entier pour appuyer l'importance de ces tendances.

Des exemples de marques telles que Starbucks et Campbell, qui ont réussi à transformer ces tendances en actions.

un aperçu du rapport SMT complet

Tendances réseaux sociaux 2023

Homme qui regarde vers le futur

Tendance des réseaux sociaux n°1

Les cookies s'émiettent

L'année 2023 marquera la fin, longtemps retardée, des cookies tiers. Enfin presque. Rien n'est sûr. Google a encore une fois repoussé la fin des cookies à 2024 afin d'avoir le temps de tester et de mettre en place ses API « Privacy Sandbox ».

Les consommateurs s'inquiètent du manque de confidentialité que représentent ces cookies. Au total, 70 % des annonceurs estiment que la publicité numérique va faire un pas en arrière avec leur suppression.

L'horloge tourne et de nouvelles alternatives doivent être trouvées au plus vite.

Découvrir pourquoi la colère conduira au déclin des cookies.

Portrait de Davide Arduini

L'avis d'un expert

La transparence est et sera un élément central du monde numérique. Les règlementations comme le RGPD ou d'autres législations similaires se multiplient dans le monde. Du côté technologique, les cookies sont abandonnés peu à peu. De plus en plus d'utilisateurs refusent d'être suivis.

Davide Arduini

Fondateur et Président

Different

Portrait de Johna Burke

L'avis d'une experte

Le Web3 arrive pour tous. La disparition des "miettes" sera bénéfique pour la confidentialité des données personnelles et représentera un défi pour les organisations qui ont compté sur les cookies pour susciter de l'engagement plutôt que de se concentrer sur les résultats et l'impact de leurs efforts. Les marques ayant défini leur "pourquoi" de manière intelligente mesurent d'ores et déjà l'impact du comportement des consommateurs et continueront à faire évoluer leur pile technologique avec les outils disponibles. Si l'on se base sur le pourcentage de personnes qui comprennent les cryptomonnaies, par rapport à la population totale en ligne, la démocratisation et la monétisation de l'économie de l'attention ne sont pas en danger immédiat.

Johna Burke

Global Management Director

AMEC

Tendance des réseaux sociaux n°2

Tendance des réseaux sociaux n°2

Les réseaux sociaux en passe d'atteindre une nouvelle norme sociale

Tout ce qui se trouve sur Internet n'est pas nécessairement vrai. C'est aujourd'hui que nous remarquons les répercussions de cet adage. Les marques, les personnalités et même les gouvernements doivent faire face aux conséquences de la désinformation.

Les consommateurs doivent pouvoir se fier au contenu avec lequel ils interagissent. Attendez-vous à une hausse de la demande d'intégrité et d'authenticité en 2023, un changement auquel les marques et les réseaux sociaux devront s'adapter.

Découvrir pourquoi les deepfakes représentent un problème de désinformation croissant

Portrait de Benoit Darre Social Media Officer

L'avis d'un expert

Les plateformes sociales doivent prendre leurs parts de responsabilités sur les contenus publiés notamment auprès des jeunes qui les sur-consomment.Nous avons vu pendant ces 3 dernières années les limites informatives et de débat que peuvent générer les réseaux sociaux autour des fake news.

Benoît Darre

Social Media Officer

AXA

Portrait de Gabriele Carrieri

L'avis d'un expert

La sécurité numérique devient essentielle pour toutle monde : pour les consommateurs, qui risquent personnellement plus que quiconque, pour les administrations publiques, qui doivent talonner la technologie avec des règlementations toujours plus rapidement, et pour les géants de la tech qui doivent maintenir les risques commerciaux liés à ces problèmes à un niveau faible. Le rôle des marques dans cette situation est de maintenir une sensibilisation élevée et d'aborder les problèmes de sécurité relatifs à leur propre secteur (par exemple, la protection et la sécurité des instruments financiers). Produire des contenus et des informations exploitables par les utilisateurs et adaptés à cette fin n'est plus facultatif.

Gabriele Carrieri

Responsable numérique

Servier Italia

Nuage de mots qui compare Mastodon & Steemit dans la plateforme de Consumer Intelligence de Talkwalker

Tendance des réseaux sociaux n°3

Les réseaux sociaux décentralisés : le prochain grand pas

Le manque de contrôle est une autre problématique grandissante autour des réseaux sociaux. Les décisions sont prises par ceux qui gèrent le réseau. Les consommateurs ont rarement leur mot à dire. Nous assistons désormais à une montée en flèche des réseaux sociaux décentralisés qui offrent davantage de contrôle aux utilisateurs. Ces réseaux sociaux décentralisés naissants ne prendront peut-être pas le dessus en 2023, mais ils attireront l'attention des grands acteurs. Il faut s'attendre à voir les grandes plateformes sociales se pencher davantage sur les problèmes signalés par les consommateurs et peut-être redonner du pouvoir à leurs utilisateurs.

Découvrir pourquoi les plateformes sociales en plein essor pourraient bouleverser les acteurs principaux

Portrait de Marin Majica

L'avis d'un expert

BeReal, c'est "l'anti-Instagram", qui prône la réalité plutôt que les filtres Instagram. C'est la promesse de l'application dont de plus en plus de gens parlent. Selon Google Trends, le nombre de recherches pour BeReal ne cesse d'augmenter ! Le principe de l'application est plutôt simple : une fois par jour, à un moment aléatoire, l'application demande une photo. Elle doit être prise avec le téléphone, les caméras frontales et arrières se déclenchent simultanément. C'est ainsi que des moments authentiques sont censés être créés, un réseau qui fonctionne comme si l'on regardait au travers d'un trou de serrure. Pratique pour les cercles d'amis. Mais cela pourrait être également intéressant pour les équipes souhaitant montrer leur quotidien au travail aux candidats. Nous testons cette option actuellement. 

Marin Majica

Directeur de la création numérique

ressourcenmangel

Portrait d'Anthony Rochand

L'avis d'un expert

Donner aux utilisateurs et aux créateurs le contrôle de leurs données, de leurs interactions et de leur expérience "sociale" va probablement devenir essentiel pour offrir un réseau juste et équitable pour tous. Éviter la censure potentielle des grandes entreprises est un autre avantage important de ce contrôle accru des utilisateurs. La création de contenu de ce fait sera impactée par cette généralisation de plateformes sociales décentralisées. De plus en plus de créateurs de contenu aujourd'hui s'efforcent de trouver de nouveaux moyens de monétiser leur contenu de manière plus transparente pour le consommateur, c'est dans ce sens que des technologies plus décentralisées (axées sur le Web 3.0) seraient construites et autour de ce besoin. Les influenceurs et créateurs pourraient être aussi en mesure de créer des flux de revenus réguliers au lieu de dépendre des propriétaires de plateformes pour leurs gains. 

Anthony Rochand

CEO & Fondateurs

Les Experts du Web

Post Instagram de Campbell soup présentant une bougie dans une boîte de conserve Campbell.

Tendance des réseaux sociaux n°4

Des réseaux sociaux multisensoriels pour du contenu adapté à tous

Chaque année, un nouveau format tendance est attendu, tel que les vidéos au format court ou l'audio social. En réalité, aucun format unique ne dominera les autres sur le long terme.

Plus nous nous rapprochons d'un « Internet des sens », c'est-à-dire qui intègre des technologies permettant de créer des expériences sensorielles, plus la tendance s'orientera vers une véritable approche multicanale et multiformat.

Les marques vont augmenter leurs investissements dans la transposition d'éléments sensoriels en expériences numériques, de la ludification aux centres commerciaux numériques en immersion totale. Au total, 45 % des consommateurs s'attendent à ce que cela devienne la norme d'ici 2030.

Découvrir pourquoi Campbell illumine les médias sociaux

Portrait de Jonathan Chan

L'avis d'un expert

En tant que marque, il sera nécessaire de prendre en compte cette tendance pour réduire sa dépendance à l’algorithme en proposant un angle éditorial propre et un contenu à forte valeur ajoutée.Nous pouvons nous attendre à une personnalisation encore plus poussée sur les réseaux sociaux avec une augmentation des choix pour choisir un algorithme à la carte ce qui entraîne une “décentralisation” interne des réseaux sociaux.

Jonathan Chan

Chef de projet & CM

La Brigade du Web

Portrait de Samit Malkani

L'avis d'un expert

À mesure que les plateformes et les formats se multiplient, il sera intéressant de voir comment les marques et les équipes sociales parviendront à trouver un équilibre entre la création de plateformes en priorité et une mise à l'échelle efficace. Il se pourrait, par exemple, que les vidéos au format court s'adaptent à toutes les plateformes, ou bien que ça ne puisse pas se réaliser, et que les équipes doivent créer plus de ressources que jamais. Enfin, je pense que les marques diminueront le nombre de plateformes dans lesquelles elles investissent vraiment, et je pense que la première à en faire les frais sera Facebook.

Samit Malkani

Group Marketing Creative Manager - Brand, India & Southeast Asia

Google

Results over time graph looking at how platforms compare when it comes to association with the concept of e-commerce

Tendance des réseaux sociaux n°5

L'ascension et la chute du commerce social

Le potentiel de croissance est énorme. Avec la hausse du coût de la vie qui entraîne une demande accrue pour l'accessibilité, les consommateurs seront davantage enclins à explorer des nouveaux canaux d'achat.

Tout comme le marketing d'influence il y a quelques années, le commerce social commence à prendre ses marques. Dans certaines régions, comme en Chine, 49,5 % des utilisateurs des réseaux sociaux ont déjà effectué un achat social, contre 44 % aux États-Unis.

Découvrir quelle est la plateforme la plus liée aux opportunités concernant le commerce social

Portrait de Julien Aime Head of Growth Marketing

L'avis d'un expert

Le Live shopping, ces livestreams qui offrent aux clients des expériences d’achat interactives avec les marques sur leur site ou les plateformes sociales va continuer à se développer : le taux de conversion est de 30% en moyenne, soit 10x plus que l’e-commerce traditionnel ! Un levier de croissance incontournable !

Julien Aime

Head of Growth Marketing

Payplug

Portrait de Betsy Morse Rohtbart

L'avis d'une experte

L'expérience du shopping en ligne est sur le point de dépasser celle en physique. En utilisant les technologies de communication par le biais de plateformes sociales et de messagerie, les détaillants en ligne s'affranchissent des briques et du mortier, et se connectent directement avec les clients (à la fois de manière réactive et proactive). Ainsi, ils outrepassent les transactions ponctuelles pour passer à des conversations à double sens et à un engagement continu pour des relations plus significatives.

Betsy Morse Rohtbart

Vice President, Global Web & Ecommerce at Vonage

Vonage

Publication Twitter parlant du lancement de Dubai Metaverse Strategy

Tendance des réseaux sociaux n°6

La ruée vers le métavers finira par payer

Le concept du métavers, qui mêle le réel au virtuel et à la réalité augmentée, a commencé à faire parler de lui l'année dernière. Aujourd'hui, tout le monde veut en faire partie.

Avec un marché potentiel de 800 milliards de dollars, le concept a atteint une ère critique, faisant face à une potentielle guerre des formats. À l'instar de VHS contre Betamax ou de Blu-Ray contre HD DVD, certains métavers se développent alors que d'autres sont abandonnés.

Les métavers lauréats ou perdants seront désignés par les consommateurs et selon s'ils estiment que ces nouvelles réalités se lient à leurs besoins du monde réel.

Découvrir pourquoi Dubaï se rue vers le métavers

Portrait dde Rebeva Ricoy Paramo

L'avis d'une experte

Nous commençons tout juste à connaître nos alternatives et nos possibilités dans le métavers. Je pense que 2023 sera encore une année de découvertes, pendant laquelle de nombreuses marques oseront encore explorer et trouver des manières de nous rejoindre. Le plus grand défi sera de trouver comment ajouter de la valeur à cette plateforme plutôt que de simplement la télécharger pour suivre le mouvement. 

Rebecca Ricoy Paramo

Directrice marketing régionale

Duolingo

Portrait de Rezwana Manjur

L'avis d'une experte

De nombreuses questions restent sans doute sans réponse en ce qui concerne les metrics de mesure et l'engagement dans cet espace. Toutefois, les marques avant-gardistes ouvertes sur l'avenir sont déjà en train d'expérimenter et de trouver leur place dans cet espace pour bénéficier de l'avantage du premier arrivé.En 2022, le mot "métavers" est devenu une base du dictionnaire du marketing, et de nombreuses marques explorent les possibilités dans cet espace. Bien qu'elle n'en soit encore qu'à ses débuts, nous pensons que cette arène ne fera que croître et mûrir au fil du temps, à mesure que les marques y trouveront leur place.

Rezwana Manjur

Editrice en chef

Marketing Interactive

Nuage de mots avec des mots tels que apprentissage automatique, analyse de données, intelligence artificielle.

Tendance des réseaux sociaux n°7

Les analyses prédictives bouleverseront le marketing

Les analyses prédictives ne datent pas d'hier. Elles sont utilisées depuis plusieurs années dans la tarification et l'évaluation de crédit, en utilisant les big data existantes pour prédire les résultats futurs potentiels.

De plus en plus de professionnels du marketing et des réseaux sociaux intègreront les analyses prédictives dans leurs processus. La veille sociale peut recueillir facilement et rapidement les big data. Les capacités de l'IA se développeront pour fournir des prédictions fiables et utiles.

Cette capacité offre un potentiel énorme. Cependant, seulement 42 % des spécialistes du marketing affirment disposer de capacités d'analyses prédictives. La donne changera en 2023.

Comprendre le buzz autour des analyses prédictives

Portrait de David Low CMO

L'avis d'un expert

Combien de fois les professionnels du marketing ont-ils espéré avoir une boule de cristal pour prédire l'avenir et assurer leur réussite ? Eh bien, c'est exactement ce que les analyses prédictives commencent à faire. Les professionnels du marketing ont travaillé sans relâche pour comprendre les performances passées afin de mieux planifier le futur en rassemblant des données historiques, en examinant des articles et en tirant leurs conclusions manuellement. Les analyses prédictives utilisent le pouvoir de l'IA pour automatiser ce processus, à grande échelle, avec les données du secteur les plus fiables et en temps réel. On pourrait croire que c'est une utopie, mais les prédictions sont déjà utilisées dans de nombreux domaines, de l'assurance aux services d'expédition. C'est en 2023 que les professionnels du marketing pourront se joindre à la fête.

David Low

CMO

Talkwalker

Nuage de mots portant sur des expressions à deux mots liées à la durabilité (réchauffement de la planète, justice environnementale, droits de l'homme, justice environnementale, etc.)

Tendance des réseaux sociaux n°8

L'environnement ne passera plus au second plan

La prise de conscience de la hausse des températures mondiales et le fait que les consommateurs soient désormais confrontés aux répercussions directes du changement climatique suscitent une réelle inquiétude quant à l'impact de l'humanité sur notre planète. Et chaque marque doit faire un effort conjoint pour faire la différence.

Le sentiment d'urgence se fait de plus en plus ressentir dans les discussions. Les consommateurs ne veulent plus entendre les mots à la mode comme « durabilité », « vert » ou « net zéro ». Ils ont plutôt besoin d'actions qui génèrent une réelle différence à cette situation. On compte environ 82 % de consommateurs qui souhaitent que les entreprises fassent passer la population et la planète avant le profit.

Découvrir pourquoi le réchauffement climatique commence à faire chauffer les esprits des consommateurs

Portrait de Mathieu Robiquet

L'avis d'un expert

« Développement durable », « vert », « net zéro », « neutralité carbone »… Autant de concepts éloignés qui convergent néanmoins vers un même changement de monde et de paradigme : la responsabilité sociale et environnementale des entreprises n’est plus seulement « importante », elle est devenue centrale. La survie des entreprises dépendra de leur capacité à l’intégrer au cœur de leur raison d’être et de leur modèle économique.

Mathieu Robiquet

Responsable RSE

BAT

Portrait d'Antoine Mercier

L'avis d'un expert

Les marques agroalimentaires s'engagent toujours plus pour proposer des produits « durables » répondant aux attentes éthiques et écologiques des consommateurs. Le futur étiquetage environnemental Européen en sera possiblement l’aboutissement. Mais dans le contexte inflationniste que nous vivons, il est important de rappeler qu’entre le consommateur et le citoyen c’est souvent le premier qui dicte ses choix alimentaires, le prix restant le principal critère d’achat

Antoine Mercier

Directeur Général

Protéines XTC

Portrait de Rémi-Pierre Lapprend Maisons du Monde

L'avis d'un expert

Pour répondre aux attentes de nos communautés, de plus en plus intéressées par nos engagements, et construire un dialogue de confiance avec elles, nous communiquons de plus en plus sur nos actions RSE. Pour être transparent et complet, ce dialogue va au-delà de la communication sur nos produits et intègre toutes les dimensions de la durabilité de la marque. Cela implique de porter des messages moins ancrés dans nos habitudes en partageant nos engagements sociaux, sociétaux, environnementaux. Cela représente un double défi pour une marque : rendre ces engagements désirables alors qu’on peut arriver rapidement sur des sujets techniques et complexes tout en restant humble pour ne pas tomber dans les excès et le greenwashing. Cet effort de transparence pour présenter notre démarche de progrès est essentiel et il faut être prêts à répondre aux questions, à expliquer pourquoi nous ne sommes pas parfaits.

Rémi-Pierre L'apprend

Directeur Engagement RSE

Maisons du Monde

Portrait d'Emilie Marquois

L'avis d'une experte

Les marques ne peuvent pas/plus faire abstraction, dans leur communication et dans leur manière d’échanger avec leur communauté, des changements qui s’opèrent au sein de notre société (menace environnementale, baisse du pouvoir d'achat, l’abrogation de droits que l’on pensait fondamentaux aux Etats-Unis..) et qui s’accélèrent d’année en année. Au risque d’être totalement déconnectées d’elle, de son quotidien et de ses préoccupations. Elles doivent accompagner ces changements en adaptant leur communication. Mais c’est un exercice délicat car elles peuvent être très vite vues comme des opportunistes. En 2 ans, les citoyens sont devenus plus méfiants ; qui n’a pas déjà entendu parler des accusations de « woke-washing » ou encore de « good-washing » ?

Emilie Marquois

Consultante Médias Sociaux | Community Manager | Formatrice & Conférencière

Portrait d'Hélène Ragnaud

L'avis d'une experte

La notion de développement durable est au cœur de notre préoccupation et nous avons toujours privilégié et mis en place des circuits respectueux de l’environnement, notamment sur nos distilleries. Aujourd’hui, l’exigence climatique rend plus que jamais cette démarche impérative et, comme dans toute entreprise industrielle, elle nous oblige à continuer à repenser nos modes de production de nos usines, nos relations avec nos fournisseurs et distributeurs. Cependant la relation de la marque avec le consommateur reste primordiale. Bien sûr, et encore plus en période d’inflation, le rapport qualité prix reste un marqueur mais cela ne suffit pas. Nos produits sont des produits de convivialité et nos consommateurs doivent être confiants sur leurs origines, leurs qualités, les conditions environnementales et sociales des productions. C’est cette attente très forte des consommateurs, relayée par les réseaux sociaux-monitoré avec Talkwalker- plus encore que les réglementations nouvelles-qui fera bouger les lignes.

Hélène Regnaud

Responsable Digitale

La Martiniquaise Bardinet

Portrait de David Fayon Responsable Ecosystème Innovation

L'avis d'un expert

Les tensions internationales génèrent hausse du prix de l’énergie et inflation. Les marques vont passer du zéro impact carbone au zéro impact global du fait des critères de RSE. Le paradoxe pour les marques est de donner envie aux consommateurs, tentés par le marché de seconde main et la sobriété, en les déculpabilisant. La production avec circuits courts et durables pourra être vantée habilement par une fine utilisation des réseaux sociaux et des codes des communautés visées.

David Fayon

Responsable Ecosystème Innovation

La Poste

Les facteurs clés du sentiment liés au service à la clientèle

Tendance des réseaux sociaux n°9

L'expérience client reposera davantage sur les réseaux

75 % des consommateurs affirment que la pandémie a engendré des changements à long terme dans leurs comportements et leurs préférences, parmi lesquels une plus grande attention accordée à l'urgence de la situation. Le temps est devenu plus précieux, surtout lorsqu'il s'agit d'interactions avec les marques.

De nombreuses marques n'arrivent pas à fournir des produits instantanés, ce qui représente un tout nouveau défi. De nombreux secteurs souffrent de problèmes liés à la chaîne d'approvisionnement, ce qui cause un grand sentiment de frustration chez les consommateurs.

Les marques doivent mettre l'accent sur l'expérience client à la place. Elles doivent fournir une assistance, des informations ou des solutions aussi vite que possible. Les réseaux sociaux permettent aux marques d'accélérer leurs délais de réponse.

Découvrir le facteur positif dans un monde caractérisé par un service client négatif

Portrait de Philippe Peyresaubes

L'avis d'un expert

83 % des clients préfèrent interagir via une application de messagerie lorsque cela implique une réponse immédiate. Le commerce conversationnel va changer la manière dont l'expérience client est monétisée en B2C et en B2B. Seront centralisés sur des applications de messagerie, non seulement la transaction, mais aussi la mise à jour des commandes, des informations de paiements, le renouvellement des commandes... Il existe de nombreuses solutions pour déployer ce canal, mais toutes ne sont pas toutes intégrables à un stack existant ou évolutives en fonction de la croissance de ce canal. Dans la plupart des cas, il sera préférable de recourir à une plateforme e-commerce proposant nativement cette fonctionnalité.

Philippe Peyresaubes

General Manager & EMEA SVP

VTEX

Portrait de Jason Cruz

L'avis d'un expert

Aujourd'hui, les communications des clients vers la marque (principalement via les réseaux sociaux) ne sont plus considérées comme nouvelles ou inattendues. Pour de nombreuses marques internationales, la distinction entre les clients "normaux" ou du "monde réel" et une "audience sur les réseaux sociaux" est très fine. Ils sont souvent considérés comme une seule et même chose.Toutefois, leur attention est aussi répartie de manière inégale entre leurs différents points de contact des canaux ou écosystèmes. Par conséquent, les marques doivent, ou devraient, tester en permanence (et, espérons-le, en tirer des informations) des nouveaux canaux et espaces numériques où vit le client connecté.

Jason Cruz

Directeur de la stratégie de contenu mondiale (SEM)

Shell

Vidéo YouTube de Jimmy Kim, un influenceur de korée du Sud South Korean influencer,  comme exemple d'engagement communautaire

Tendance des réseaux sociaux n°10

Moins de pensées individuelles, plus de communautés

La pandémie et ses conséquences ont changé les consommateurs. Ils s'adaptent rapidement, et leurs intérêts et leurs motivations ne sont plus les mêmes. Le marketing personnalisé ne fonctionnera plus, car les consommateurs changent désormais trop rapidement pour être cernés.

Ainsi en 2023, les marques vont devoir s'éloigner de l'individu et cibler leurs communautés de marque plus élargies. Elles doivent se concentrer à obtenir une connaissance plus approfondie de leurs écosystèmes de consommateurs afin de comprendre exactement qui génère et partage les discussions autour de la marque.

Les influenceurs de toute taille, les défenseurs des employés et même les consommateurs moyens s'engageront.

Découvrir pourquoi Jimmy Kim représente un bon exemple d'engagement communautaire.

Photo de Ben Jeffries

L'avis d'un expert

Au cours de ces dernières années, le secteur de la publicité a remplacé les communications vers les consommateurs par un dialogue avec eux. Les créateurs et le marketing des créateurs ont joué un rôle clé dans cette évolution, ainsi que dans la manière dont les annonceurs gèrent leur relation avec leur base de consommateurs. Entre-temps, TikTok a changé notre perception de la manière dont les annonceurs doivent comprendre leur public, en s'éloignant des données démographiques pour se concentrer sur les valeurs, les intérêts et l'état d'esprit. Pour 2023, les consommateurs ont donc été repensés en tant que communautés, à savoir des groupes qui doivent être compris et à qui la publicité doit s'adresser, basés sur un cadre plus humain et moderne. Les annonceurs qui adopteront cette approche se démarqueront l'année prochaine.

Ben Jeffries

PDG

Influencer

Tendances réseaux sociaux 2023

Télécharger le rapport

  • Des analyses axées sur les données qui expliquent pourquoi ces tendances des réseaux sociaux jouent aujourd'hui un rôle important 
  • Des actions détaillées que vous pouvez mettre en œuvre dès aujourd'hui pour obtenir de meilleurs résultats
  • Des exemples de marques en action qui rencontrent déjà du succès grâce à ces tendances

Plus de 2 500 marques à travers le monde font confiance à Talkwalker

Tendances réseaux sociaux 2023