Close
Choisissez votre langue
Do you know that we are indexing all major social networks in 187 languages
Blog
Ce que Pokémon Go peut apprendre aux entreprises B2B sur l’avenir de la réalité augmentée

Ce que Pokémon Go peut apprendre aux entreprises B2B sur l’avenir de la réalité augmentée

Dans le courant du mois de juillet 2016, il était presque impossible de ne pas croiser dans la rue, ou même au beau milieu de nulle part des hordes de gens fiévreusement penchés sur leur téléphone. Le phénomène Pokémon Go avait frappé.

Ce jeu pour téléphone mobile basé sur le principe de la réalité augmentée permet aux utilisateurs de capturer, entrainer et combattre de créatures virtuelles appelées Pokémons, qui apparaissent sur l’écran comme si elles se trouvaient devant l’utilisateur.

Quelques jours après son lancement, le jeu avait déjà battu tous les records de l’app store. On estime qu’il a été downloadé plus de 100 million de fois rien que durant le mois d’août.

Les marques se sont bien sûr empressées de prendre le train en marche et d’en profiter pour promouvoir toutes sortes de produits, des livres

Livres Pokemon Go B2B analyse médias sociaux

aux fruits,

Pokemon Go Woolworths promotion réseaux sociaux B2B

en passant par les chargeurs de téléphone.

Amazon Pokemon Go batterie B2B marketing en temps réel

Les exemples se déclinent dans toutes les industries : l’opérateur télécom T-Mobile a lancé une promotion offrant aux joueurs un abonnement « données illimitées » tout spécialement pour Pokémon Go, Yelp a ajouté un filtre « Pokéstop » à son moteur de recherche, et de nombreux commerces locaux en ont profité pour attirer de nouveaux clients avec « des appâts », une des possibilités offertes par le jeu.

Alors que le battage médiatique autour de ce phénomène commence tout doucement à diminuer, certaines entreprises ont accumulé des informations stratégiques et de nouvelles perspectives de développement de produits sur base des discussions autour de ce jeu et de la technologie de réalité augmentée.

Merck KGaA, Darmstadt, Allemagne a utilisé la plateforme Talkwalker pour obtenir et analyser des données sur les conversations se déroulant en ligne et sur les réseaux sociaux.

A la conquête du hype Pokemon Go

Selon une étude récente de Merck, Pokémon Go a généré plus de 25 millions de résultats sur les médias sociaux dès le premier mois, avec une croissance de 400% dès la première semaine du lancement (du 5 au 12 juillet).

A l’aide des données du web et des réseaux sociaux, la société a entrepris d’analyser l’impact de Pokémon Go sur les discussions générales autour de la réalité virtuelle et augmentée, ainsi que sur celles concernant les lunettes et les casques de réalité virtuelle.

Pokémon Go réalité augmentée virtuelle casques lunettes réseaux sociaux

Les résultats nous montrent que ces deux catégories de conversations ont augmenté suite au lancement de Pokémon Go. Cependant, alors que les discussions autour de la réalité augmentée (AR) sont retombées la semaine suivante, celles sur la réalité virtuelle (VR) ont continué sur leur lancée.

Réalité augmentée Pokemon Go Social Data mining

D’autre part, le niveau d’engagement par résultat sur les médias sociaux a également augmenté sur les sujets de la réalité augmentée, de la réalité virtuelle et des lunettes comparé à la période précédant le lancement de Pokémon Go.

Bien que Twitter ait été le canal le plus utilisé pour toutes ces discussions, dans l’ensemble, le jeu a multiplié le rayonnement médiatique de la réalité augmentée, de la réalité virtuelle et des casques par 200 à 400%.

Pokemon Go sur les réseaux sociaux réalité augmentée B2B

Après cette première analyse comparée, Merck a découvert que Pokémon Go a opéré des changements profonds dans le comportement et l’expérience des clients en juste quelques jours, et que la réalité augmentée, qui n’était auparavant discutée que par les experts, est devenue un centre d’intérêt pour le grand public.

Cette étude de cas est particulièrement intéressante car elle démontre l’intérêt de combiner plusieurs technologies disponibles (en l’occurrence un appareil photo, un système GPS, des capteurs de mouvement et les écrans des smartphones) pour changer le comportement et l’expérience des consommateurs.

Des informations stratégiques à exploiter en interne, avec les partenaires et l’entièreté de l’industrie

Merck a réussi à extraire des informations stratégiques de ses analyses de vastes quantités de données tout en maintenant ses partenaires au courant des évolutions du marché des consommateurs. Cette entreprise utilise des techniques de « Social Data Mining » de plusieurs façons dans le but de créer de la valeur en interne, pour leurs partenaires et pour le secteur dans son ensemble.

Si vous voulez en savoir plus sur les façons dont le plus ancien fabriquant de produits chimiques au monde utilise cette technologie, téléchargez notre étude de cas « Le Big Data pour le B2B » (en anglais).

Telechargez gratuitement notre etude Merck B2B Pokemon Go